Mardi 16 octobre Rocheplane

Dans le cadre des 10 ans de Rocheplane, un forum était organisé par Prescri’Bouge.

Des ateliers découverte étaient proposés par diverses associations : Marche nordique, Step adapté, Aviron sur ergomètres, Vélo, Rameur et Vélo à bras.

Des Rocheplanneuses, précédemment en réadaptation à Rocheplane, ont mis l’ambiance, des supers nanas qui ont relevé bien des défis pendant et après le cancer et ont su garder le sourire, encore plus lumineux qu’auparavant. Cette matinée a permis, à Claudine comme à moi, des échanges bien agréables.

Une petite vingtaine de personnes en recherche de bien et mieux être ont échangé avec nous sur l’Ascop ; ils nous ont expliqué leur pathologie et leur besoin en fonction de leur capacité.

Ils sont de potentiels futurs adhérents.

Jean

Mardi 16 octobre Les Vouillands

Un soleil radieux continue de nous réjouir, profitons-en.
Les marcheurs démarrent au rythme des bavardages, ce qui n’empêche pas un bon pas.
Focus photo sur les magnifiques falaises.
La montée à la Ferme Froussard se fait sans problème.
Bain de soleil et goûter remettent tout le monde en forme.
Il faut pourtant se résigner au départ, pour retourner aux voitures.

Pour prolonger le moment passé ensemble, les marcheurs se rendent chez Carlo pour boire un coup et, bien sûr, papoter.

A la prochaine !

Martine

Vendredi 12 octobre Dent de Moirans

                                                               La dent de Moirans

 

Au dessus de Veurey, nous sommes arrivés au pied de Montaud, au hameau Le Fayard.
Contrairement au mois d’avril où les arbres bourgeonnaient à peine, la forêt feuillue nous tapissait de lumière dans la rousseur de l’automne.

Le départ de la balade nous échauffa les muscles rapidement, les 150 premiers mètres sont légèrement raides mais peu pierreux ; par la suite jusqu’aux cent mètres avant l’arrivée, personne n’a renâclé pour avancer.

 Nous avons dépassé à mi-parcours la terrasse panoramique car au vu de la lumière, de l’espace au soleil et en sachant la vue dégagée du lieu, nous avons décidé de réserver l’endroit pour le pique-nique, au retour.

D’un bon pas, la grimpette a continué jusqu’à la venue de rochers plus imposants dans une pente légèrement relevée qui nous signala l’arrivée au Belvédère, cent mètres plus haut.
Sortant du tunnel forestier (magnifique en cette saison), nous avons pu admirer la plaine iséroise entourée de nos montagnes au soleil. La vue est superbe mais vertigineuse ; l’étroitesse de ce cul-de-sac trop ombragé à notre goût, nous incita à redescendre dix minutes plus tard pour rejoindre le lieu du pique-nique.

Nous nous y sommes prélassés au soleil durant une bonne heure après le casse-croûte. A quinze heures, quelques photos plus tard, nous redescendions au parking.

3 heures de marche, 280 mètres de dénivelé, 6,6km de parcouru, suffisant pour des marcheurs rêvasseurs d’un vendredi poétique à souhait. Nous étions sept et tout autant à l’arrivée.

                                                                                     JEAN

              PS. : j’ai appris pendant la marche que la dent de Moirans se situe dans le massif du Vercors, mais géologiquement dans le massif du Jura, elle culmine à 988 mètres.

Load more