Mardi 16 juillet 2019 Les Vouillands

Ce mardi 16 juillet, nous sommes 9 Ascopiens à parcourir les Vouillands .
Heureusement, le site est ombragé. Nous atteignons rapidement la ferme  Froussard.
Ensuite, Jean-Louis nous propose une variante pour le retour.
Un peu plus vers le nord, toujours à l’ ombre, nous apprécions cette variante.
Cette après-midi aura été bien agréable

Paul

Vendredi 12 juillet 2019 Dent de Moirans

 

Nous sommes six fidèles ( Simone, Annie, Joëlle, Michel, jean-louis, Nadine, ainsi que Bella ma border Collier).
C’est par un parcours inédit pour la plupart que nous empruntons, un chemin un peu abîmé par les tracteurs forestier.
Au bout de 2h30 mn de montée et plusieurs arrêts pour nous désaltérer,  nous arrivons à destination.
Superbe vue sur la plaine, un coin sympa pour le pique-nique.
Après un repos bien mérité, nous repartons d’un bon pas pour redescendre.
450m de dénivelé pour 11km500 .
Merci à tous pour cette belle randonnée.
Jean-louis.

Mardi 9 juillet 2019

Pour ce mardi 9 juillet, nous sommes 9 au départ sur le parking de carrefour -market à Claix.
Le temps est idéal, la canicule fait une pose.

Le but est bien connu: Rochefort, mais avec au départ, une variante qui permet de découvrir 3 curiosités:

– La situation de la salle Mandrin située en dessous de la pile sud du pont Lesdisguières, laquelle pile se situe sur le territoire de Claix
Mandrin, contrebandier né en 1725 à St Étienne de st Geoirs, bien connu dans la région, y aurait trouvé refuge lors de ses escapades.
Cette salle d’ environ 20 m2 à plus l’ air d’ un cachot que d’ une salle de séjour. On ne peut la visiter que rarement, lors de journées du patrimoine par exemple.

– La deuxième curiosité, une merveille du Dauphiné, c’ est  » Le Pont Lesdiguières ». Construit au 17ème siècle, c’ est une construction Hardie qui mérite d’ être vue de près.

– La 3ème curiosité est simplement un repère, daté « 1856 », gravé au bas d’ un ancienne construction en pierres ayant servi de citerne d’ eau potable pour la ville de Grenoble.
C’ est le niveau du Drac lors d’ une crue. On imagine les dégâts.

Après cette variante, la rando nous mène ensuite comme d’ habitude le long de la Gresse. Mais nous n’ allons pas très loin, car une pluie, petite heureusement, nous fait rebrousser chemin..

Paul.

Load more