Mardi 30 Juillet 2019 LePeuil

Aujourd’hui nous avons innové pour la tourbière du Peuil, en partant de Savoyères.

C’est à sept, accompagnés de Bella que nous avons pris la route forestière qui mène de Savoyères au Peuil. 
Arrivés au Peuil et après avoir pris le petit sentier au sein de l’espace protégé, àtravers des prairies qui furent bucoliques, nous nous arrêtons pour observer les deux tourbières.
« Située au pied des falaises du Vercors à 970 mètres d’altitude, la tourbière du Peuil est l’une des rares zones humides du massif ainsi que l’une des dernières tourbières  d’altitude à sphaigne en Isère. Elle fait partie des 11  espaces naturels sensibles (ENS) du Conseil général de l’Isère qui en est propriétaire et en assure la gestion.
On peut y observer plus de 200 espèces de fleurs différentes : grande astrance, trolle d’Europe, linaigrette, et drosera (plante insectivore)…
La faune n’est pas en reste avec notamment le bouvreuil pivoine, la grenouille agile, le triton palmé, la libellule déprimée… »
En revenant par les bois,(bien loin de déprimer quant à nous !) c’est sur des troncs d’arbres humides que nous savourons une pause « biscuits à volonté », thé glacé et pamplemousse en quartiers, agrémentée de quelques moustiques pour certains !
Quel bonheur de retrouver cette fraîcheur après la canicule que nous avons eu la semaine dernière !
Nous poursuivons donc à travers bois, sur un sentier qui nous semble être du velours : un terrain moelleux recouvert d’aiguille de sapin.
Nous arrivons aux voitures aux alentours de 17h, ravis de cette balade à l’unanimité et prêts à se retrouver vendredi pour faire le gîte de la Molière depuis les Aigaux.
 
215m de dénivelé sur 8 km environs
 
Joëlle

Vendredi 2 août 2019 La Molière

Simone, Raymonde, Annie, Michel, et moi-même sommes partis pour l’ascension des crêtes de la Molière au départ du parking le Chaseau 1250 m après les Aigaux, il est 10 h 15mn.
Nous empruntons une belle piste forestière ensoleillée et finissons par une partie caillouteuse. Nous arrivons sur la partie Pastorale de la Molière.
Nous prenons la petite montée Relais 1652 m pour atteindre les crêtes.
A 12h15 nous trouvons un endroit ombragé avec une table pour le pique-nique. Il fait un peu frais sous les sapins, mais c’est agréable.
Après ce repos, nous repartons pour la table d’orientation 1632 m , puis la piste direction le gîte de la Molière 1570 m.
Arrivé à la Graille 1550 m , nous bifurquons pour descendre par la forêt un peu plus pentue.
Pas vu de marmottes juste entendu leur sifflements.
Nous avons passé une superbe journée pleine de belles images appréciée par tous .
Dénivelé 507 m pour 12 km 700
A la prochaine rando.
Jean-louis.

Vendredi 26 juillet Bec de l’Orient

En ce mardi 26 juillet 2019 randonnée de bec de l’Orient en boucle.
Nous sommes 5 marcheurs( Simone, Annie,Joëlle, Michel et moi-même) au départ du parking du refuge de Gève à 10h30.
Nous prenons la direction du bec de l’orient en passant par la stèle de l’avion (crash pendant la guerre de 1944), un beau chemin forestier ombragé, la fin de la montée est un peu plus pentue avec beaucoup de rocailles, une vue sur la vallée coté Tullins.
Nous trouvons un endroit sous les sapins avec de belles pierres pour notre pique-nique à 13 h.
Après ce repas bien mérité et une pause digestion, nous reprenons le chemin de la descente, un petit arrêt au refuge de Gève pour nous désaltérer.
Dénivelé 300 m.
Distance 8 km
Le groupe était satisfait de cette randonnée et pense déjà à la prochaine .
Jean-louis.

Photos de Michel

Load more