Vendredi 24 février 2012

 

La température grimpe !
Quel bonheur !
La blanc-gelée est pourtant toujours là le matin, aussi le départ se fait à 12h30.
Aujourd’hui,le groupe rejoint les Engennières, hameau de Sassenage pour aller aux Batteries de Sassenage et rejoindre le belvédère qui domine la vallée de l’Isère.

Un tout petit moment, les marcheurs passent entre les maisons puis prennent le sentier qui monte assez rudement dès le départ.
Après la longue inactivité de l’hiver, l’effort est sensible. Cela n’empêche cependant pas les bavardages des Ascopiens contents de se retrouver et de profiter d’une belle journée ensoleillée.
Cette randonnée est juste ce qu’il leur faut pour redémarrer.

Le sentier rejoint un large chemin qui sert aux camions et aux engins pour se rendre à la carrière située un peu plus haut.
Et voici qu’arrivés au niveau de cette carrière, les marcheurs constatent que le portail est ouvert, pour une fois.
Vite, vite, il faut en profiter pour faire quelques photos ! C’est un spectacle grandiose qui s’offre aux yeux du photographe, et silencieux car aucun engin n’est en activité. Savez-vous qu’il est possible de visiter le site ? Des visites guidées sont organisées, avis aux amateurs.

La randonnée se poursuit par un sentier à travers un pré qui amène le groupe à des marches inégales et souvent hautes qui mettent à rude épreuve jambes et genoux.
Ensuite, voila quelques traces des travaux entrepris pour le projet des Batteries, projet dont vous trouverez mention dans Les Echos des Randos.

C’est l’arrivée au belvédère, le moment de pause apprécié, d’autant qu’il sort une multitude de bonnes choses des sacs. Ah ! ils sont tous gourmands ! Ils en profitent ! Bien raison !

Le sentier du retour va éviter les marches pour descendre tout en douceur rejoindre les voitures.
Et un arrêt se fait chez une marcheuse de Sassenage, qui a préparé des bugnes dont tous se régalent. Merci beaucoup à elle, c’était une excellente idée….et beaucoup de travail.

La journée se termine sur cette note de convivialité et la promesse de se retrouver la semaine prochaine.

Mardi 21 février 2012

 

Le retour du soleil, la remontée du thermomètre, le ras-le-bol de ne pas pouvoir sortir : en voila de bonnes raisons de participer à la sortie de ce mardi !

Ils sont partis onze de Fontaine, deux jeunes invitées, disponibles du fait des vacances scolaires, faisaient partie du groupe. Il était prévu de retrouver une marcheuse se rendant directement au départ de la randonnée.
Et, surprise, ce sont trois personnes qui étaient là !
Une Ascopienne qui ne s’était pas inscrite s’est retrouvée, par le plus grand des hasards, au même endroit et à la même heure que le groupe. Accompagnée de son amie, elle s’est donc jointe au groupe.

Les voici partis à l’assaut des crêtes de Comboire.
Comme souvent, le départ est boueux. C’est le bas de la côte, c’est beaucoup à l’ombre et donc pas souvent sec.
Ce n’est pourtant pas un problème, il est possible de contourner la plus mauvaise partie, et en route.
Le sentier monte gentiment, les arbres dénudés laissent passer les rayons du soleil, ils sont les bienvenus.
Dans les parties plus ombragées, les marcheurs ressentent bien la fraicheur de l’air.
Diantre ! nous sommes encore en hiver ! se disent-ils

Mais le printemps se fait déjà sentir, les scilles bleues, les primevères jaunes commencent à pointer leur feuilles et même, aux endroits protégés, leurs fleurs.
Encourageant pour tous les marcheurs qui espèrent maintenant que les intempéries et le froid sont terminés.

L’arrivée au Belvédère est toujours un moment de bonheur.
Découverte pour ceux qui ne connaissent pas, plaisir toujours renouvelé de retrouver ce superbe panorama pour les autres.

Il ne faut cependant pas s’attarder. Les jeunes invitées se sont partagées avec plaisir un pain au chocolat offert par un marcheur, et il faut penser au retour avant que la température ne chute trop. C’est que ça va vite, à cette période !

Toujours bavardant, le groupe rejoint les voitures, chacun ayant apprécié ce moment d’activité conviviale.

Semaine 5

L’hiver s’est installé avec des températures négatives.

Pour les les Insuffisants Respiratoires, il est conseillé de minimiser les sorties.

Aussi, les activités de la semaine 4 ont été annulées, les malades ne doivent pas prendre de risque.

La lecture, l’ordinateur, Internet, les jeux, …, prennent le relais de la marche jusqu’au retour  des températures positives. Faute  d’activité physique, faisons travailler les neurones !

Load more