Vendredi 30 mars 2012

Le temps est toujours printanier, les Ascopiens vont en profiter.

Pour cette dernière sortie de mars, le Président est absent. Il a été décidé de partir du terminus du tram à La Poya ( Fontaine ) et de prendre son courage à deux mains pour démarrer la randonnée par le Coup du Sabre.

Le Coup de Sabre, Site conseillé pour les grimpeurs amateurs . Mais les Ascopiens ne font que passer au pied des voies où deux grimpeuses se sont élancées.

Le passage entre les deux falaises n’est jamais facile mais les marcheurs sont toujours contents de l’avoir fait. C’est un peu un test.

Après un assez long tracé un peu ardu, les Ascopiens prennent le chemin le moins difficile pour arriver à la ferme des Visons. Ce chemin a été fait après que la sécheresse ait créé un risque d’ incendie dans les Bois des Vouillands, incendie difficile à maitriser car les camions ne pouvaient pas beaucoup s’approcher.
Les marcheurs en profitent plus souvent que les pompiers, heureusement !

A la ferme des Visons, c’est la pause déjeuner, au pied des murs pour se protéger du vent du Nord qui s’est renforcé et apporte un peu trop de fraicheur. Par contre, au soleil, sans vent, il fait une température idéale !

Après le pique nique, certaines vont ramasser pissenlits, ail des ours, primevères( pour la tisane),orties ( pour la soupe)…, pendant que d’autres papotent ou font une petite sieste.

Mais il faut bien mettre un terme à ce moment de « farniente » et reprendre les sacs à dos pour entamer le retour.

Les parties abruptes se font avec prudence et, arrivé au goudron , un Ascopien découvre une farce que lui ont fait les amis : il cherche en vain le sachet de pissenlits qu’il a ramassé soigneusement en nettoyant tout au fur et à mesure.     » Tu les as laissé là-haut ! tu aurais mieux fait de nous les donner ! …..Ils sont perdus maintenant !….« 
La comédie dure un peu, il ne sait pas trop quoi penser.

Pas d’inquiétude ! Il pourra manger sa salade en rentrant ! Il a récupéré sa cueillette !
Et il a bien pris la farce. Il a même annoncé qu’il n’avait pas parlé pendant…1/4 d’heure…en cumulé. Il parait que certains absents seront épatés !!!!

Mardi 27 mars 2012

La randonnée de ce mardi emmène les Ascopiens sur le plateau de Champagnier.

La douceur printanière de l’air augure d’un après midi agréable.
Chacun commence à marcher en devisant gaiement.
La pente est douce mais suffit à faire étirer le groupe,les premiers partant d’un bon pas.
Qu’importe ! Quand un croisement se présente, les premiers arrivés attendent les derniers pour que tous partent dans la même direction.
Les fleurs ont éclos partout mais au loin les montagnes montrent toujours leurs sommets recouverts de neige.
Spectacle fabuleux que cette neige quand le soleil réchauffe et oblige à poser les vestes !

Mais voila que le groupe de tête a raté une bifurcation et continué tout droit au lieu de tourner à gauche!
Ils font demi tour et la marche continue sur le sentier qui permettra de faire une boucle en passant vers l’étang.

Sur le chemin descendant se trouve une ferme, les vaches y sont nombreuses mais souvent sales, elles vivent en partie dans un endroit boueux, les bottes de foin qui sont près de la barrière, encore que trop loin pour certaines, sentent la pourriture. Et au milieu de tout cela, un tout jeune veau, sûrement une ou deux semaines, attendrissant.

Et voici l’étang où les marcheurs s’arrêtent un moment, où un groupe d’Ascopiennes joue à la chorale et entonne une chanson printanière.

Sur les barrières entourant le site des panneaux ont été apposés : attention aux grenouilles, passage d’amphibiens. Des estimations indiquent que le nombre total des amphibiens se placerait entre 8 000 et 10 000 espèces cependant bon nombre d’espèces ne sont pas encore découvertes.
C’est bientôt la saison des amours. Le chant des mâles sert à attirer les femelles et peut être très bruyant.
Bientôt le site va retentir des chants d’amour.

Un article sur l’étang de Haute Jarrie sera à lire dans les Echos des Randos.

Retour, presque à regret aux voitures où une mauvaise surprise attend les chauffeurs : chaque voiture a récolté  » un papillon » mais de ceux qui ne sont pas sympa du tout.
Bon, c’est noté, il ne faut pas se garer là ! Mais le parking était plein ! Quelle est la solution ?

Lundi 26 mars 2012

La marche nordique du jour se passe à Meylan.

Après les exercices d’échauffement, le groupe se dirige vers le parc de l’Ile d’Amour. Le long de l’Isère, certains arbres sont en fleurs, c’est vraiment le printemps et la température est au diapason.

Certains Ascopiens avaient échappé au « test de contrôle ». Du coup, tout le monde fait deux fois le tour de l’espace délimité par le chemin cheminant autour du pré en étant chronométré, chacun faisant un effort maximum mais dans la limite du raisonnable. Il faut pousser sur les bâtons pour allonger les pas et voila les muscles des bras qui travaillent fort !

Il faut bien positionner ses bâtons, ils ne doivent pas dépasser le talon quand ils sont poser et il faut les pousser loin en arrière. Et comme ça, quelle propulsion !

La coach propose un nouvel exercice pour les jambes, pas facile ! Et il sera aux prochains programmes.

Retour tranquille au point de départ, petits exercices pour étirer les muscles qui ont travaillé, et ils sont nombreux.

Load more