Mardi 27 décembre 2011

Pour débuter cette dernière semaine de l’année,

le soleil brille généreusement et fait resplendir les montagnes recouvertes de leur blanc manteau.

 

C’est six Ascopiens motivés, en ce mardi 27 décembre, qui se retrouvent à Claix.

Si le groupe reste sur la plat, la distance est allongée.

Le soleil réchauffe les marcheurs qui apprécient cette après-midi qui leur est offerte.

Ils ont pu rencontrer ce monsieur en vélo qui, régulièrement, des bouteilles vides dans les sacoches, se rend à la fontaine qui coule en permanence. Il semble apprécier grandement cette eau qui est toujours à sa disposition et qui n’a pas circulé dans les circuits de distribution.

Il a raison, les Ascopiens en boivent toujours un peu en passant et la trouve excellente.

 

Le froid redescend vite, il faut se hâter de retrouver le parking pour regagner la chaleur des maisons.

Noël

 L’ASCOP vous souhaite un heureux Noël

La phrase du jour

Ceux qui te critiquent sont ceux qui te voudraient différent, car ils voient en toi ce qu’eux ne seront jamais.

 

 

Vendredi 9 décembre 2011

 

[Show as slideshow =Voir le diaporama]

[Show picture list  = Voir liste des photos]

 

Après le soleil resplendissant et chaud du jeudi, le vendredi se lève dans la brume.
C’est peu après midi que le soleil perce, un peu, juste pour saluer les Ascopiens sur le départ.
Il fait doux, mais le taux d’humidité est important.
Dès le départ, c’est « l’assaut » du Grand Rochefort, une côte longue et ardue.
Chacun adopte son rythme personnel et tous se retrouvent en haut.
Tout au long du chemin ont poussé ces plantes de belles tailles qui ressemblent à des chardons pour certains, à des cardabelles pour d’autres. La question n’est pas tranchée mais les plantes sont magnifiques.
Quelques fleurs sont toujours présentes et, après la descente pour rejoindre le Petit Rochefort, les Ascopiens verront encore de belles roses devant les maisons.
Etrange, pour un 9 décembre !
Quelques passages se sont révélés un peu délicats car glissants à cause de la boue, mais pour l’ensemble le parcours est agréable et facile.
Les montagnes sont enneigées : le Vercors, la Dent de Crolles et tout le massif de  la Chartreuse, Belledonne la bien nommée et même l’Oisans. Tous les massifs s’offraient aux regards admirateurs.
Petite pause à l’endroit habituel, près du pont de la Gresse, laquelle en ce jour avait pris des airs de torrent, roulant un flot important et rapide, flot qui n’avait pas sa limpidité habituelle.
Et retour aux voitures en longeant le site de puisage des eaux de Grenoble et du Drac.
L’histoire de ce site de puisage fait l’objet d’un autre article qui pourra intéresser ceux qui ne connaissent pas son histoire et qui est dans les « Echos des randos »

 

 

Load more