Revenir à Les échos des randos

Vatilieu

Chemin artistique et sculptures aux 4 vents à Vatilieu

Par Culturebox @Culturebox

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/06/2011 à 17H58

 

La troisième édition de l’évènement Sculptures aux 4 vents s’est déroulée du 26 mai au 4 juin 2011, présentant ainsi six nouveaux artistes à découvrir sur le chemin  artistique de Vatilieu en Isère.

Après le succès de ces deux premières éditions, l’évènement « Sculpture aux 4 vents » permet chaque année à quelques artistes professionnels français et étrangers de réaliser en dix jours une sculpture monumentale implantée ensuite de façon permanente sur un chemin de crête communal.
Jusqu’à 2015, c’est un total de trente-cinq sculptures réparties sur 5km, qui seront exposées et proposées aux visiteurs.
Pour la troisième édition, les nouveaux artistes sont au nombre de six, parmi eux: Charlie Skubich avec sa sculpture « Cascade » en fer et chaînes, Alex Labejoix avec « Point de mire » un projet en pierre et inox, Alain Huth avec « équilibre » en aluminium, Xavier Rijs avec « L’arbre à palabres » en bois et Christian Ducroc avec « Fenêtre » en pierre. Une artiste en provenant du Maroc s’est rajouté aux nouveaux crues de 2011, Ikram Kabbaj.
En 2009, deux artistes locaux, Serge Lombard et Bernard Roudet ont exposé ainsi que deux artistes isérois, Rémy Jammes, Jean Rosset et un artiste extérieur, Joël Thépault.
Actuellement seize artistes représentent cette exposition.

http://www.memorialdelisere.fr

Vatilieu : sculptures aux 4 vents, une galerie d’art en plein air

Publié le 24 septembre 2015

Sculpture aux 4 vents » est une exposition unique en Isère à découvrir au fil d’un chemin balisé : une galerie d’art permanente et en plein air, ouverte aux quatre vents depuis cinq ans sur les cimes de Vatilieu. Dimanche 20 septembre, le village inaugurait la 26ème sculpture géante baptisée Explosion de fleurs, et qui a été placée au départ de la promenade du chemin des Crêtes.

 

Depuis 2009, la commune de Vatilieu est engagée dans un projet artistique peu ordinaire qui s’enrichit à chaque édition de sculptures géantes, plantées sur les chemins. Une balade champêtre de cinq kilomètres qui réunit vingt-cinq sculptures monumentales et très diverses. Un bel exemple de décentralisation de l’art en milieu rural. Aussi, cette exposition permanente en plein air rassemble de nombreux visiteurs-marcheurs en chaque saison.

L’artiste retenu pour l’implantation de la 26ème sculpture est Alain Huth. Il avait déjà réalisé la sculpture « Equilibre » installée en 2011. Dimanche dernier, c’est sous un ciel gris qu’il est venu présenter son œuvre à la population, les élus locaux et régionaux, et tous ceux qui ont contribué à ce projet de décentralisation de l’art en milieu rural. Il a présenté sa technique : une forme inspirée des falaises du Vercors, ébauchée dans du polystyrène extrudé, puis couverte d’une toile enduite de béton coloré donnant sa robustesse à l’ensemble. 

L’édition 2015 prenait un tournant, comme l’expliquait Isabelle Dupraz-Forey, maire de Vatilieu, puisqu’une seule œuvre était cette fois inaugurée (contre cinq chaque année précédente) mais avec une nouvelle ligne directrice : l’artiste devait intégrer dans son œuvre plusieurs loges afin d’y planter des végétaux du paysage local. « C’est la symbiose entre l’œuvre-support au caractère immuable et le travail de la nature, la transformant au gré des saisons ».

De nombreux élus actuels ou passés (dont Serge Perrier, ancien maire de la commune, et Gérard Quinquinet, premier adjoint au maire de Vinay représentant Laura Bonnefoy, actuellement en Italie), ainsi que Florence Clerc, directrice du Territoire Sud-Grésivaudan, apportaient leur soutien au projet que Mme Clavel, enseignante locale, se chargea de dépeindre sur le mode poétique, pendant que le ruban était coupé pour déclencher cette « Explosion de fleurs » (le nom trouvé par les enfants)…

Cette inauguration dominicale était suivie du pot de l’amitié à l’abri de la salle des fêtes, puis de la promenade commentée au fil du chemin des sculptures.

 

Il est possible de découvrir ou redécourvir ce patrimoine culturel et naturel toute l’année, en libre accès. Les 26 oeuvres sont disséminées sur le chemin des Crêtes, balisé par une signalétique claire avec de nombreux panneaux tout le long de la promenade.

Pour visiter le chemin des Crêtes : depuis l’église de Vatilieu, suivre la direction de Cras par l’Arbre Creux pour aborder le sentier des Sculptures aux quatre vents que l’on suivra jusqu’à la Croix du Plâtre, auparavant on passe par le Souillet et Le Mollard.

 http://www.isere-tourisme.com

Information mise à jour le 16/08/2017 par Office de Tourisme de Saint Marcellin – Vercors – Isère

 

26 sculptures implantées au cœur du village et sur le chemin de crêtes formant une boucle pédestre de 5 km, idéale pour une belle promenade

Vatilieu, village de 382 habitants, niché dans les collines, domine la vallée de l’Isère face à la chaîne du Vercors.

C’est face à ce magnifique panorama que, la municipalité de Vatilieu a organise pendant 5 ans le symposium « Sculpture aux 4 vents ».

Cet évènement, unique en Isère, permet chaque année à cinq artistes professionnels français et étrangers de réaliser en 10 jours une œuvre monumentale implantée sur un chemin de crêtes de la commune sous le thème : « La recherche d’harmonie entre le lieu, la texture et le sujet. »

A terme et jusqu’en 2013, c’est un ensemble de 25 sculptures qui sera proposé aux promeneurs et amateurs d’art sur cette boucle de cinq kilomètres , bel exemple de décentralisation de l’art en milieu rural.

Les sculptures réalisées sont visibles à longueur d’année en suivant la signalétique en face de l’église de Vatilieu

 

http://avf.asso.fr/fr/voiron/le-sentier-des-sculptures-vatilieu

  Germination

Os, cailloux, sons et rires

Quelles graines sommes nous ?

Quelles graines serons nous ?

Brassés par le vide.

Joël Thépault 

 

Quand rouille le vent…

Ferraille échevelée

Capot drapeau

Les pieds bien soudés

Je suis prêt à affronter les vents…

Mais « quand » n’est-il des regards ?

Rémy Jammes

Janus

Janus, double personnalité de l’être

Part féminine du masculin et son contraire.

Bernard Roudet

  Gilles VITALONI ,  demeurant à Poliénas, nous propose sa vision du Vercors

Sur une architecture qui rappelle les fossiles que l’on trouve dans sa roche, un corps de femme prend une bouffée d’air, face au paysage, enveloppée dans un souffle d’air