↑ Revenir à Les échos des randos

Le Fort de Comboire

 

Le Fort de Comboire

 

Le Fort de Comboire est une structure militaire se situant dans la commune de Claix dans le département de l’Isère, adossé au massif du Vercors.

Il fait partie d’une série de forts construits après la défaite de 1870 pour protéger la France d’une nouvelle invasion allemande ou italienne.

C’est le Général Séré de Rivières qui inventa le système défensif de places fortes, composé de forts placés à 5 ou 7 km autour de la ville.

Cette distance est motivée par les progrès fait dans le domaine de l’artillerie qui augmentait la portée des canons jusqu’à 6 km.

C’est environ 190forts qui ont été construits à cette époque.

Autour de Grenoble ont été érigés les forts du Saint Eynard, du Murier, du Bourcet, de Montavie, des Quatre Seigneurs et en dernier, de 1882 à 1884, celui de Comboire.

Le fort de Comboire devait protéger Grenoble d’assaillants venant du Sud et à protéger le fort de Montavie qui est à cheval sur les communes de Bresson et Brié-et-Angonnes, le fort de Montavie devant lui-même protéger celui de Comboire.

L’armée a vendu le fort de Comboire à la commune de Claix en 1975 mais le fort est fermé au public.

 Lors des journées du patrimoine 2011 le fort de Comboire a été exceptionnellement ouvert au public et a suscité l’enthousiasme puisque quelques 1500 personnes se sont rendues sur le site.

Les visites guidées ont été nombreuses à l’intérieur du fort et des visites aux alentours étaient également proposées qui ont permis de faire découvrir le magnifique panorama du Belvédère, le trou du Renard, etc.

Les visiteurs de ce jour ont également pu parcourir le campement de soldats américains de l’époque de la Libération.

 

 

2 pings

  1. Mardi 19 avril 2016 » Association ASCOP

    […] Le Fort de Comboire […]

  2. Mardi 21 mars Belvédère de Comboire » Association ASCOP

    […] Le Fort de Comboire […]

Les commentaires sont désactivés.