↑ Revenir à Les échos des randos

Corbeau ou Corneille ?

Pour plus de détails et écouter le cris des corbeaux, corneilles et autres, rendez-vous sur ce site

http://altert.family.free.fr

Définitions :

Corbeau
Latin : corvus
1) ZOOL. (grand corbeau). Oiseau passereau de l’hémisphère Nord, au plumage noir, devenu rare en France. (envergure jusqu’à 1m; famille des corvidés)
2) Cour. Petit corvidé à plumage noir, tel que freux, corneille, choucas, crave, etc…
Le corbeau croasse, pousse son cri.
Corneille
Latin : cornicula Oiseau passereau voisin des corbeaux, mais plus petit, qui vit d’insectes et de petits rongeurs. La corneille craille, pousse son cri.
Choucas
Petite corneille noire à nuque grise vivant en bandes, avec les freux, dans les clochers, les vieux mûrs.

Descriptions

– Ces corvidés font partie de la famille des passereaux, au même titre que le pinson ou la mésange. Bien plus gros que ces derniers, ces corvidés se caractérisent par des pattes très robustes, un bec puissant et une voix très sonore.
– La couleur noire ou grise prédomine et des taches blanches font des apparitions chez certaines espèces. La couleur des jeunes n’est guère dissemblable de celle des adultes. – Certaines espèces forment des couples que seule la mort sépare. Il est rare de rencontrer un seul corbeau, il y en a toujours au moins un autre à coté.
– Le couple fabrique un nid de branchages qui est assez important. L’intérieur est tapissé de matières plus douces.
– La femelle ne fait qu’une seule couvée par an. Les 2 parents nourrissent les petits mais c’est la femelle qui couve les oeufs ( elle est alors nourrie par le mâle ).
– La corneille n’est pas la femelle du corbeau, elle fait partie d’une autre espèce. La femelle du corbeau s’appelle également corbeau et les petits sont des corbillats.
– Les dimensions et le poids de ces animaux sont très différents selon les espèces. Pour les corbeaux, le poids peut varier de 300g à 1,6kg. – Oiseaux omnivores, leur nourriture est variée. Nombreux sont les corvidés qui fréquentent les décharges municipales, ils y trouvent une partie de leur nourriture.
– Certaines espèces ne rechignent pas à manger les oisillons et les oeufs.
– Les jeunes pousses dans les cultures sont un régal pour ces oiseaux. Aussi, ont-ils une réputation de « nuisibles » même s’ils se nourrissent des insectes qui endommagent les cultures. Le corbeau, tout particulièrement, a été « victime » des persécutions humaines

GRAND CORBEAU :

– Le grand corbeau a été longtemps décimé par l’homme. Aujourd’hui, c’est une espèce protégée et on ne le rencontre guère que sur les reliefs des montagnes ( Alpes, Jura, Massif Central et Pyrénées ) ainsi que sur les côtes escarpées de Bretagne et Normandie.
– Sa grande taille lui confère un status de prédateur aussi peut-il apparaître comme agressif.
Ce status lui assure une certaine « sécurité » vis à vis de certains rapaces avec qui il peut faire « jeu égal ».
– De part sa taille qui peut atteindre 70cm, il peut s’attaquer à des proies telles que des reptiles, rongeurs, taupes et autres animaux « d’une certaine dimension ».
– Oiseau protégé par la loi, il tend à revenir en nombre sur le territoire, mais ce n’est qu’un début et son observation est rare dans les plaines.
– C’est un animal dont la plus grande partie des individus se trouvent au Canada.
– L’espérance de vie d’un Grand Corbeau est de 16/17ans.
( Toutefois un des corbeaux de la Tour de Londres a atteint l’age canonique de 70 ans )

CORBEAU FREUX

Le corbeau Freux a une taille de 47cm. Sa zone géographique est à peu près la même que le Choucas des Tours avec en plus un territoire s’étendant au Japon, à la Mongolie et à l’est de la Chine.
– Le corbeau Freux a une taille de 47cm. Sa zone géographique est à peu près la même que le Choucas des Tours avec en plus un territoire s’étendant au Japon, à la Mongolie et à l’est de la Chine.
– Le corbeau Freux vit au sein d’une colonie souvent nombreuse et bruyante. Des Choucas et des corneilles viennent souvent se joindre à eux dans les dortoirs, mais le corbeau Freux est fidèle et il reste par couple souvent à vie.
– Sa nourriture est variée et les décharges municipales sont un vaste garde-manger pour lui. Les semences et insectes sont des délices pour cet animal qui est parfois une calamité pour les exploitants agricoles. Malgré tout il a un rôle écologique en mangeant des insectes nuisibles aux cultures. Sur les rivages marins, certains individus s’attaquent aux coquillages qu’ils cassent sur les rochers.
– Le corbeau Freux affectionne les grands arbres et les parcs urbains de nos grandes villes.
– L’espérance de vie d’un corbeau Freux est d’une vingtaine d’années, mais dans toute espèce … il y a des exceptions !

CHOUCAS :

Le Choucas des Tours a une taille variant de 35 à 40cm. Cet animal, parmi les plus petits corvidés, est bicolore noir et gris. La partie noire se situe essentiellement sur la tête, les ailes et la queue.
– Grégaire, On le trouve un peu partout, même si celui-ci a une méfiance pour l’homme. Ses terrains de prédilections sont : villes et villages, campagne avec champs cultivés, côtes … Sa zone géographique s’étend de toute l’Europe à la région de Novosibirsk ( Fédération de Russie ).
– Sociable, cet animal se mèle très souvent aux corbeaux Freux et aux corneilles. Ses habitudes alimentaires ne sont guère dissemblables de celles du corbeau Freux. Sa base alimentaire est quand même essentiellement composée de végétaux mais les insectes, grenouilles et oeufs divers sont loin d’être exclus du menu.
Les Chocards et les Craves sont souvent pris à tord pour des Choucas.
Le Chocard à bec jaune, qui a par ailleurs les pattes rouges est un Corvidé commun de nos hautes montagnes, Alpes et Pyrénées.
Le crave à bec rouge ou le crave corallin, communément appelé crave, Pyrrhocorax pyrrhocorax, était autrefois nettement plus répandu qu’il ne l’est actuellement. Plus que le milieu montagnard où il côtoie souvent le chocard à bec jaune P. graculus, ce sont les milieux ouverts riches en insectes qu’il recherche.

Corneille noire

La corneille noire a une taille variant de 47 à 55cm. Moins sociable que les autres, cet animal vit en couple ou en famille. Il n’y a guère que les célibataires qui se regroupent en colonies. Chaque couple a un territoire bien défini qu’il n’hésite pas à défendre âprement.
– La corneille noire a un plumage moins luisant que le corbeau Freux. De taille plus imposante, un néophyte peut la confondre facilement avec le Grand Corbeau.
– On rencontre la corneille noire dans la partie occidentale de l’Europe puis dans la partie orientale de la Fédération de Russie, au Japon, Mongolie, Kazakhstan et extrème nord de la Chine.
– Sa nourriture est semblable aux autres corvidés, si ce n’est que la corneille noire est un peu charognard et les animaux écrasés sur les routes font partie du menu.

Corneille mantelée

– La corneille mantelée ressemble beaucoup à la corneille noire, à l’exception bien entendu pour la couleur. Sa zone d’existence est comprise entre les deux zones d’existence de la corneille noire c’est à dire l’europe centrale, la partie ouest de la fédération de Russie. Il existe une zone de recouvrement au niveau de l’Est de la France jusqu’à l’Autriche.